miércoles, 5 de julio de 2017

La pensée avant Socrate (1/4) : Parménide



Penseur de l'ontologie sans devenir, de l'Être achevé et des divers chemins pour parvenir à la vérité, le philosophe antique soulève des problèmes qui occupent les philosophes jusqu'à aujourd'hui. Lambros Couloubaritsis vient ici éclairer le poème de Parménide en présentant sa version des faits.

Le texte du jour :
« Il faut dire ceci et penser ceci : « Ce qui est dans le présent » est ; car il est être, alors que le néant n’est pas. Ces choses, je t’exhorte à les méditer. D’abord, en effet, je te mets en garde contre ce chemin de recherche, ensuite, contre cet autre, en lequel s’égare les mortels qui ne savent rien, doubles-têtes ; car l’embarras qui est dans leur poitrine dirige une pensée errante ; ils se laissent porter, à la fois sourds et aveugles, effarés, race sans discernement, qui ont tenu le venir à l’être et le ne pas être comme étant le même et pas le même ; leur voie à tous est une voie qui va et revient sur ses pas.
Jamais en effet on ne forcera ceci : faire être les choses qui ne sont pas dans le présent. C’est pourquoi, toi, écarte ta pensée accomplie de ce chemin de recherche et ne laisse pas l’habitude née de multiples épreuves t’entraîner de force sur ce chemin, pour diriger un regard sans but, ainsi qu’une ouïe bruyante et une langue, mais juge au moyen d’une argumentation la critique multiplement polémique que j’ai proféré moi-même.
Il ne reste encore qu’une seule façon autorisée de parler concernant le chemin : celle qui dit qu’il est et comment il est. Sur lui, il y a des signes, plutôt nombreux, indiquant qu’étant dans le présent, inengendré, il est aussi impérissable, tout d’une seule souche, inflexible et achevé. »
Parménide, Peri Physeos (De la nature) ; fragments 6, 7 et 8

Extrait :
- Archive : portrait de Parménide (source Jean Rostand à la RTF, 29/11/1952)

Lectures :
- Diogène Laërce, Vies et doctrines des philosophes de l’Antiquité, Livre IX
- Parménide, Peri Physeos (De la nature) ; fragments 6, 7 et 8
- Parménide, De la nature, trad. L. Couloubaritsis

Références musicales :
- Autechre, Tewe
- Authechre, Tbm2
- Delbecq, 56472
- Willie Nelson, On the road again
- Shakkur, Inna-I-Laha
- Johnny Hallyday, To be or not to be

Intervenant :
Lambros Couloubaritsis : professeur émérite à l’Université Libre de Bruxelles, où il a enseigné la philosophie ancienne et médiévale, ainsi que la métaphysique, et membre de l’Académie Royale de Belgique

Bibliographie :
- "Histoire de la philosophie ancienne et médiévale", Grasset, 1998.
- "La pensée de Parménide", Ousia, 2009.
-"La philosophie face à la question de la complexité", Ousia, 2014.
-"Les débuts de la philosophie : des premiers penseurs grecs à Socrate", Fayard, 2016.


—oOo—

Mi fotoblog

Mi fotoblog
se puede ver haciendo clic en la foto ésta de Termineitor. Y hay más enlaces a cosas mías al pie de esta página.